Cure thermale

Hyperthermales, oligo-polymétalliques, chlorurées sodiques, sulfatées calciques Jaillissant à 66°, elle acquiert ses propriétés hydrominérales, physiques et chimiques et monte en température par une lente imprégnation à travers les diverses couches rocheuses jusqu’à plus de 2 000 m de profondeur.Véritable sérum vivant isotonique au sérum sanguin, l’eau de Bourbonne est comparable par ses composants et leur concentration au plasma sanguin.D’où cette capacité à infiltrer les tissus humains et à agir efficacement, sans aucune agressivité, sur les consolidations de fracture, sur les oedèmes et sur les muqueuses respiratoires. L’eau thermale est également sédative et antalgique.